Accueil / Optimisation du code et développement / Où placer les mots clés au sein de votre site web ?

Où placer les mots clés au sein de votre site web ?

C’est une question qu’on me pose souvent : « Où placer mes mots clés ? »

Ce n’est pas une question stupide, bien au contraire.

Ne sur-optimisez pas

Dans tous les cas, il ne faut pas abuser. Malgré que cela fonctionne encore sur de nombreux sites, évitez de répéter vos mots clés à outrance ou de coller des listes de mots clés à la suite sans aucune signification pour le visiteur.

L’expérience utilisateur en sera bien meilleure, et vous aurez beaucoup plus de chances d’avoir un bon positionnement.

De plus en plus souvent, un site peu optimisé sera mieux positionné qu’un site sur-optimisé.

En résumé, deux ou trois occurrences d’un mot clé dans toute une page peuvent être plus pertinentes qu’une abondance de termes travaillés pour le référencement.

Les éléments dans lesquels vous pouvez placer vos mots clés

  • Dans l’url de la page (url rewriting) : les deux ou trois mots clés les plus importants, c’est déjà très bien.
  • Dans le title de la page.
  • Dans la méta description. Cela ne joue pas pour le positionnement mais fera ressortir le mot clé en gras sur Google.
  • Dans la structure Hn du site : les titres h1, h2, h3, h4, h5 et h6).
  • Dans le contenu textuel de votre page. Ce contenu éditorial est la plus-value de votre page : communiquez de l’information pertinente et de qualité.
  • Dans l’attribut alt de vos images.
  • Dans votre menu principal de navigation.
  • Dans les liens internes

Attention à ne pas utiliser les mêmes optimisations dans le title, l’url et le h1. Laurent Bourrelly a appelé cette technique la triplette du bourrin, et son nom se passe de commentaires. Restez raisonnables !

Un cas particulier : le footer

Le footer des sites a longtemps été utilisé par de nombreux webmasters pour blinder les pages de mots clés, ou de contenu textuel de pauvre qualité.

Préférez le contenu éditorial, beaucoup plus puissant. Malgré tout, certaines structures de sites ne laissent alors que le choix d’insérer un contenu travaillé dans le footer. Les résultats peuvent tout de même être concluants si cela est effectué correctement, et si le secteur n’est pas ultra-concurrentiel.

Les éléments dans lesquels il ne faut pas les insérer

  • Balise méta keywords : Elle ne sert à rien.
  • Dans un texte blanc sur fond blanc (ou tout texte de même couleur que le fond).
  • Au sein de balises <noscript></noscript>, <noembed></noembed>, <noframes></noframes> ou autres. Il faut un contenu visible. Google considère officiellement ce genre de techniques comme du cloaking.
  • Au sein de tout contenu « cloaké (toute technique visant à faire apparaître du texte aux moteurs mais pas aux visiteurs).

Alors bien entendu, placer du texte au sein de ces éléments peut fonctionner, voire même permettre un très bon positionnement. Que ce soit pour tromper les moteurs ou pour mettre un équivalent textuel représentant une animation flash ou un script, cela peut passer au travers des mailles du filet. Mais vous prenez des risques, il vaut mieux le savoir, et vous ne serez jamais sûr de la pérennité de votre positionnement.

Conclusion

Allez-y avec parcimonie dans un premier temps, les bonnes surprises peuvent être au rendez-vous si l’on travaille son site intelligemment.

Voir aussi

Activer PHP 5 avec HTACCESS

Si vous ne savez pas comment activer PHP 5 sur votre hébergeur, voici un listing assez exhaustif pour le faire avec les principaux hébergeurs européens.

2 commentaires

  1. Un bon rappel à l'ordre quand aux idées reçues concernant les mots clés dans une page. Le mieux serait d'avoir une densité moyenne de 4 – 5 % sur l'ensemble de la page, balise Title et H1, H2 etc. inclus. Idem pour les mots aux pluriels, féminin de la meme veine. Ca peut ramener du monde sur des requêtes annexes 😉

  2. Attention tout de même à la densité, qui ne veut pas toujours dire quelque chose. Certains sites avec des densités de folie (j'ai déjà vu plus de 50 % !) se positionnent tout de même, comme des sites avec une densité de moins de 0.2% pour le mot principal. C'est un art de trouver la bonne densité, et on ne peut y arriver que par des tests. Maintenant, je te suis totalement au niveau des variantes (pluriels, genres etc).