Accueil / Rédactionnel / Contenu textuel : rédaction pour le référencement naturel

Contenu textuel : rédaction pour le référencement naturel

Malgré toute la bonne volonté du monde, votre projet sera voué à l’échec si vous cherchez à positionner un site web sans contenu textuel de qualité.

Il y a bien entendu des contre-exemples à cette « maxime », et la concurrence dans votre secteur sera décisive. Mais j’insiste sur le fait que le contenu de vos pages est très important.

De nombreux sites internet sont vides de contenu, et leur référencement pourrait évoluer exponentiellement avec un peu plus de texte.

C’est d’autant plus difficile pour les boutiques en ligne, qui mettent en avant un listing dynamique de produits, au contraire des sites vitrines qui sont souvent constitués uniquement de textes (sites qui présentent une société, un produit, un concept, …).

Attention, lorsque je parle de contenu textuel, je pense au coeur rédactionnel qui est le contenu unique de chacune des pages de votre site.

On y soustrait le header, les sidebars (colonnes), le footer, etc. On ne garde ici que ce qui apporte la plus-value de votre page.

Si vous ne souhaitez pas vous occuper de la rédaction ou de l’optimisation de votre contenu textuel, je peux vous proposer mes services.

Regroupez vos expressions clés par thématiques ou champs sémantiques

Afin d’éviter les excès, je vous déconseille de créer une page et donc un contenu textuel spécifique pour chaque mot clé. Vous allez tourner en rond et vous paraphraser. On appelle cela la cannibalisation de pages web.

Par contre, je vous invite à regrouper vos mots clés et leurs variantes (singuliers/pluriels, genres, synonymes, …) par thèmes pour créer des pages de très haute qualité sur lesquelles vous aurez de quoi parler !

Ciblez les expressions génériques les plus importantes sur l’accueil, et « délocalisez » le reste en interne.

Ne sur-optimisez pas !

Les mots clés listés l’un à côté de l’autre, sur des lignes et des lignes, cela ne fonctionne pas (ou plus) !

Cette époque est révolue. Travaillez votre texte, qu’il soit bien construit, facile à lire et surtout qu’il soit utile au visiteur.

Placez-y vos mots clés, sans les répéter des dizaines de fois. Votre vocabulaire doit être riche (profitez-en pour insérer les synonymes ou autres mots du champ lexical), c’est ainsi que vous allez créer un contenu de qualité pertinent pour Google.

Évitez le contenu dupliqué

Le copié-collé est à proscrire ! Les résultats vous décevront toujours, surtout avec les derniers algorithmes de Google …

Si vous avez une boutique en ligne, rédigez vos propres descriptions de produits (même si c’est difficile, je vous l’accorde).

Si vous avez un blog ou une partie de news, évitez de publier un contenu déjà présent ailleurs.

Et surtout, une erreur qui coûtera cher : ne recopiez pas votre propre contenu sur d’autres sites (annuaires, communiqués de presse, …). Vous n’y gagnerez rien, bien au contraire.

Le minimum syndical : 150/200 mots sans fautes de français !

La taille de votre cœur rédactionnel va être importante. Les chiffres que je donne sont une appréciation personnelle, mais je pense personnellement que 150 mots pour une page de contenu est un minimum à viser. D’autres vous diront 250 voire plus, mais si vous passez de quelques mots à ce quota, votre positionnement a de fortes chances de progresser.

Et surtout, surveillez votre orthographe / grammaire. Cela joue pour le positionnement.

Faites-vous relire, ou mieux, faites corriger vos textes par des correcteurs, vous en trouverez facilement sur le net.

Travaillez l’emplacement à vos mots clés !

Google comprendra que certains mots ont de l’importance s’ils sont en gras (attention, utilisez <strong> et non <b>), s’ils sont placés en début de phrase, et encore plus si c’est en début de texte !

Des termes stratégiques entourés de mots du même champ lexical, c’est encore mieux.

Bien entendu, profitez-en pour les placer dans les éléments stratégiques du code source.

Si besoin, sous-traitez la rédaction de votre contenu

Vous ne savez pas quoi dire ? Vous n’avez pas l’âme d’un rédacteur web ?

Contactez-moi

4 commentaires

  1. Bonsoir,
    Merci pour TextMaster !! Jusqu'à présent je passais par un particulier : 0.01€ du mot !

    Au tarif proposé par ce site je vais pouvoir refaire quelques pages !

    Encore merci !

  2. Après attention au niveau de qualité. Pour trouver un rédacteur de qualité pas trop cher, c'est difficile 😉

  3. Bonjour, merci pour votre article, en soi super interessant! =)  Je ne connaissais pas textmaster, avez-vous des retours sur la qualité, la rapidité? Je teste actuellement une autre plateforme (du nom d´Independent Publishing) et pour l´instant j´ai des bons retours =) Vous connaissez?

  4. @Germain : Pour Textmaster, la qualité des textes dépend du prix que l'on souhaite attribuer au mot clé. En "très bon", c'est largement satisfaisant et souvent le texte est rédigé sous 24. Je vais tester celui que vous mentionnez.