Information importante
Accueil | Astuces référencement | Créer un sitemap et le proposer à Google

Créer un sitemap et le proposer à Google



Google n’est pas omniscient, même s’il évolue constamment. Il est bon d’aider le moteur de recherche à trouver les pages de votre site grâce au plan de site (sitemap).

En effet, il ne vas pas, comme par magie, passer d’un coup sur toutes vos pages. Il faut d’abord lui soumettre le site une première fois, puis Google va tout doucement commencer à indexer votre site, et donc vos pages.

Si elles sont liées entre elles, avec de beaux liens bien faits, cela peut aller mais prendra du temps.

Mais dans le cas où votre site serait en flash, vos liens en javascript, vos pages non liées entre elles, si vous avez des centaines, des milliers de pages crées d’un coup, … et bien Google ne verra RIEN !

Google va donc à la découverte de votre site. Et l’aider dans ce long processus est possible, grâce au SITEMAP (plan de site).

Ce sitemap permet aussi de donner la date de dernière modification d’une page, pour qu’il repasse dessus ! Un outil pratique, non?

Vous faites une modification, et grâce au sitemap, Google va revenir plus vite et indexer votre nouveau contenu !

 

SITEMAP! KESAKO?

Le sitemap est un fichier XML regroupant toutes vos pages (URL) et leurs dates de dernière modification.

 

SITEMAP? Comment faire?

Il y a 3 étapes :

1 – Créer votre fichier XML (voir ci dessous)

2 – Mettre ce fichier en ligne (avec une localisation précise) (voir ci dessous)

3 – Soumettre le sitemap à Google (voir ci dessous)

 

CREER SON SITEMAP

C’est donc un fichier xml (de préférence, le nommer : sitemap.xml)

Vous pouvez le créer avec n’importe quel éditeur de texte, même le BLOC NOTES !

Il doit commencer par

<?xml version=”1.0″ encoding=”UTF-8″?>
<urlset xmlns=”http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9″>

Pour chaque url de votre site mettre un bloc <url> :

< url> (obligatoire)
< loc>http://www.exemple.com/</loc> (obligatoire)
< lastmod>2009-12-09</lastmod> (facultatif)
< changefreq>daily</changefreq> (facultatif)
< priority>0.8</priority> (facultatif)
</url>

LOC : URL de la page. Doit commencer par http:// et finir par /. Doit être inférieur à 2,048 caractères.

LASTMOD : Date de dernière modification de la page : doit être au format AAAA-MM-JJ.

CHANGEFREQ : Permet d’informer le moteur de recherche de la rapidité de mise à jour des pages (avec du nouveau contenu).

Il est possible d’avoir :

* always (tout le temps : utile que si le fichier se met à jour à chaque nouveau chargement de la page).
* hourly (toutes les heures).
* daily (tous les jours).
* weekly (toutes les semaines) .
* monthly (tous les mois).
* yearly (tous les ans).
* never (jamais : attention lorsque vous utilisez ceci : uniquement pour les archives).

PRIORITY :  Priorité donnée à l’URL par rapport aux autres. Valeurs : entre 0,0 et 1,0. La valeur n’influe pas sur le classement des pages avec les autres sites, mais permet de signaler, selon vous, les pages les plus importantes pour les robots. La priorité par défaut est 0,5.

Et il doit finir par

</urlset> 

 

METTRE EN LIGNE SON SITEMAP

L’emplacement du Sitemap

Placer le SiteMap à la racine du site n’est pas une obligation, mais seules les adresses URL du fichier appartenant au dossier où se trouve le sitemap sur votre site seront prises en compte.

Petit Exemple Sitemap 1 :

http://www.exemple.com/sitemap.xml

Seront prises en compte :

http://www.exemple.com/monrep/index.html

http://www.exemple.com/index.html

http://www.exemple.com/rep1/rep2/index.html

Seront ignorées :

http://exemple.com/morep/index.html

http://sousdomaine.exemple.com/

Petit Exemple Sitemap 2 :

http://www.exemple.com/monrep/sitemap.xml

Seront prises en compte :

http://www.exemple.com/monrep/index.html

http://www.exemple.com/monrep/sousdos/index.html

Seront ignorées :

http://www.exemple.com/index.html

http://www.exemple.com/rep1/rep2/index.html

http://sousdomaine.exemple.com/monrep/index.html

 

Taille et poids du Sitemap

Le sitemap (fichier XML) ne doit pas dépasser les 10 MO et / ou ne doit pas contenir plus de 50000 adresses URL.

S’il ne vous était pas possible de réduire le site map, il faudrait en créer plusieurs différents, en mettant alors en ligne un site map index.

 

SOUMETTRE  SON SITEMAP A GOOGLE

Rien de plus simple : connectez vous aux webmaster tools : voir partie 1.1

 

OUTILS UTILES

Je vous conseille deux outils très puissants :

Si vous ne souhaitez pas générer vous même dynamiquement votre SITEMAP, le logiciel gratuit YOODA MAP sera votre allié.

Si vous êtes sur WordPress, le plugin Google XML SITEMAP GENERATOR est indispensable ! Il s’occupe de tout pour vous.

Si vous avez du mal à le paramétrer, dites-le moi ici en commentaires, et je développerai l’article avec ce paramétrage

 

A propos de KUHM Cyril

Adepte des nouvelles technologies en général, je suis passionné par le référencement, secteur pour lequel je travaille depuis 2008. Je suis actuellement Responsable SEO pour l'agence Web Dagency basée à Genève, mais je peux aussi vous proposer mes prestations de création de site, de rédaction web ou de référencement via ma propre société. Je suis également intervenant externe à l'IUT d'Illkirch, où je donne des cours de stratégie de référencement.
Revenir en haut de la page