Accueil / Référencement / 5 erreurs communes en référencement et 6 bonnes idées

5 erreurs communes en référencement et 6 bonnes idées

Voici ci-dessous ce que l’on peut retenir de la vidéo où Maile Ohye de Google nous donne des astuces (en anglais) pour éviter les 5 erreurs les plus fréquentes que font les webmasters en SEO, ainsi que 6 bonnes idées à mettre en pratique. Pour les anglophobes, je vous propose un résumé de la vidéo sous cette dernière.

Erreur 1 : Ne pas donner de valeur à son contenu

Sortez du rang ! Demandez-vous pourquoi un utilisateur va choisir votre site et non celui d’un concurrent.

Mettez-vous en avant : qu’offrez-vous de plus ou de mieux que les autres ? Par exemple, pour une boutique en ligne

  • Prix bas
  • Livraison gratuite
  • Service client de qualité
  • Descriptions produits détaillées
  • Disponibilité des produits dans certaines langues

Conclusion : quelle que soit votre position dans les SERPs, veillez à proposer une expérience utilisateur de qualité pour que vos visiteurs cliquent sur votre site, qu’ils y reviennent, qu’ils commandent et même qu’ils vous recommandent à leurs amis !

Erreur 2 : Séparer les différents acteurs de sa stratégie de référencement

Il faut que le développeur, le référenceur, le webmarketeur … travaillent tous ensemble.

L’approche de votre stratégie SEO doit commencer de la campagne marketing et aller jusqu’à la conversion.

Les objectifs doivent être vus ensemble. La personne chargée du référencement ne doit pas se focaliser sur les mots clés, mais doit aussi réfléchir au côté marketing. L’inverse est donc tout aussi vrai !

Erreur 3 : Perdre du temps sur des points inutiles

Le premier exemple donné ici tourne autour de la pagination des sites. Il faut éviter d’utiliser la balise canonical mais utiliser les balises rel « next » et « prev ».

Le second est basé sur la mise à jour de votre contenu. Au lieu de reproposer son sitemap, il faut passer par les webmaster tools et l’onglet « Analyser comme Googlebot ».

De nombreux éléments insignifiants peuvent vous faire gagner beaucoup de temps. Alors, au boulot !

Erreur 4 : Se focaliser sur les tendances SEO

Par exemple, ne recherchez pas l’indice de densité optimal pour un contenu.

Rédigez à la place un contenu de qualité, et tout devrait bien se passer.

Évitez la sur-optimisation, que ce soit dans le contenu comme dans les urls.

Faites vivre votre site, optimisez-le à votre sauce, focalisez vous sur vos internautes et faites des tests. Ce qui marche pour l’un ne fonctionne pas forcément pour l’autre.

Erreur 5 : S’adapter trop lentement

Le référencement est une discipline toujours en mouvement. Il faut faire preuve d’adaptabilité.

Pour ce faire :

  • Définissez des objectifs chiffrés
  • Mettez en place vos améliorations
  • Mesurez-en l’impact
  • Créez de nouvelles améliorations
  • Rendez prioritaires les améliorations basées sur le marché

Bonnes idées

  • Proposez un contenu « cool », qui sorte du lot et qui profite à vos visiteurs
  • Travaillez sur des mots clés pertinents et réfléchis, sans réfléchir à leur densité dans votre contenu
  • Soyez perspicaces dans l’optimisation de votre site et de sa structure
  • Faites suivre les emails dans votre compte webmaster tools afin de ne pas manquer des messages importants
  • Soyez « social » : faites le buzz, obtenez des liens « naturels », obtenez des votes, des +1, des followers, …
  • Proposez un contenu « frais » et pertinent, proposez-le sur des sites sociaux, …

Voir aussi

Les outils du référenceur

Tout référenceur ne peut travailler efficacement qu'avec de bons outils. Voici ma propre sélection personnelle.

5 commentaires

  1. ExpoWeb@Référencement google

    Nous remarquons de plus en plus que Google essaye d'orienter le SEO vers le social.
    Peut être qu'il essaye de casser l'image du SEO = Optimisations pour l'orienter sur de nouvelles tendances SEO = SMO.
    Mais bon, nous le savons que Google est une formule mathématique -.- et qu'il le restera encore pour longtemps.

  2.  
    En allant un peu plus loin, un contenu peut être de bonne qualité et partagé sur les réseaux sociaux, sa valeur risque de diminuer avec le temps. Ce qui fonctionne pas mal est de faire des rappels entre les nouveaux articles franchements rédigés et les anciens articles.
    Pour ce qui est de l'erreur numéro 2, c'est plus un problème de communication interne qu'autre chose. Les différents acteurs d'un projet n'ont pas la même vision des choses.
    Pour reprendre le commentaire précédent, Google s'oriente vers le SoLoMo car les gens cherchent de plus en plus des services / produits proches de chez eux. Ils passent notamment par les réseaux sociaux pour avoir un avis sur ces derniers (54% des consommateurs qui vont sur les réseaux sociaux pour se renseigner sur les produits d’une marque avant de l’acheter). Ce sont par contre des indices qui vont jouer sur la pertinence de l'information, mais pas sur le positionnement de la page sur tel ou tel mot clé.

  3. @ExpoWeb
    Vu le nombre d'utilisateurs de Google Plus, je pense que les velléités de Google sur la dimension sociale du référencement semblent bien compromises. Et ils ont loupé le coche avec Twitter.

  4. Ce sont des erreurs souvent commises même par les meilleurs ! Notamment de perdre du temps sur des tâche inutiles .
    De bonne idées comme ,créer du contenu frais, c'est vrai que ça change !

  5. En lisant votre billet, je retrouve le problème récurrent du temps…soit tout est trop superficiel et rapide, soit trop lent et inutile…Pour respecter Content is King, du contenu de qualité tu produiras….voilà le commandement Google. 
    Cette liste représente un bon rappel de ce qu'il ne faut pas faire…chose qu'on oublie souvent.
     
    Merci pour cet article